Médecins et pharmaciens à vendre pour 10 euros ?

Par Dr François-André Allaert le 2 juin 2013

Un décret vient de paraître en application de la loi dite Bertrand votée sous le précédent gouvernement faisant obligation aux industriels de déclarer sur un site accessible à tous les avantages ou honoraires versés aux médecins.

Dans le principe, ce souci de transparence peut paraître justifié surtout en cette période où les affaires du Médiator et des prothèses mammaires passent en jugement. Ce qui gâche tout, ce sont les conditions et le manque de préparation qui accompagnent la sortie de ce texte. Le premier réside dans les dates : le texte a été oublié le 22 mai, il est rétroactif sur 2012 et tout devrait avoir été déclaré sur le site pour le 1 er juin… A croire qu’ils ont du oublié de changer la date d’une version antérieure datant d’un projet  rédigé sous le précédent ministre de la santé…

En outre, le site de déclaration unique sur lequel les déclarations doivent être impérativement faites, n’existe pas… Pas pratique alors de satisfaire aux obligations et avec de tels gags au démarrage, ce texte risque finalement de rester lettre morte ce qui est sans doute dommage. Par contre, même si dans le principe je ne suis pas opposé à cette transparence, un autre élément discrédite aussi le texte : il faut tout déclarer à partir de 10 euros !

Et là c’est non seulement un peu mesquin mais aussi un peu vexant pour les médecins où les pharmaciens de voir que les responsables sanitaires français pensent qu’on peut les acheter pour 10 euros. La médecine et la pharmacie sont bien en voie de paupérisation…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *