Médecins, des tarifs selon les secteurs !

Par Dr François-André Allaert le 6 novembre 2011

Depuis sa création en 1945, l’assurance maladie négocie régulièrement avec les syndicats médicaux une convention qui fixe les bases des remboursements des frais médicaux. Les médecins peuvent accepter d’exercer dans le cadre de la convention avec deux options (secteur 1 ou secteur 2) ou refuser et pratiquer hors convention (secteur 3) avec un remboursement proche de zéro pour les patients.

Dans le secteur 1 les tarifs sont fixes et les médecins en contrepartie du respect de ces tarifs bénéficient de la prise en charge de leurs cotisations sociales et d’une partie de leur retraite.

Dans le secteur 2, ils  peuvent pratiquer des tarifs libres, avec tact et mesure. Du fait de la cotation jugée insuffisante de certains actes et d’une position renforcée par la chute de la démographie médicale, de plus en plus de médecins lorsqu’ils en ont les titres requis, optent pour le secteur 2 , certains oubliant la notion de tact et mesure en matière tarifaire…

Un nouveau secteur est actuellement proposé aux médecins, le secteur optionnel qui permettrait aux médecins du secteur 1 de pratiquer des dépassements tout en maintenant la prise en charge de leurs cotisations sociales. Ce secteur séduira nombre d’entre eux mais les patients paieront plus chers. Par contre on ne voit pas pourquoi les médecins du secteur 2, passeraient à nouveau dans ce secteur 1 car ils devraient renoncer à des dépassements d’honoraires supérieurs à 50% de la base du remboursement et s’obliger à réaliser 30% d’actes au tarif de base. Les patients continueront donc d’avoir à payer les honoraires demandés par le secteur 2. Les médecins secteur 1 au tarif de base remboursés par la sécurité sociale vont par contre devenir une exception…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *