François Rebsamen voit l’initiative Dijon-Sante.fr d’un bon oeil…

Par Yann Lecomte le 23 mai 2011

L’association des Maires de France a récemment montrée son intérêt pour la santé en travaillant avec l’académie de médecine. A Dijon François Rebsamen souligne l’initiative de la web-TV Dijon-Santé.fr.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • le douaron le 27 mai 2011 à 23:59

    comment peut il en être autrement ? le président de dijon santé faisant partie du conseil municipal de Dijon, comment peut il en être autrement ? cependant, lui comme ledit président militent fort pour la santé du service PRIVE. aide à la construction de la multiclinique à Walmy. le tout au détriment, conjointement avec les services de l’état (idéologiquement « opposés » à l’idéologie des deux hommes. bien que, le président se défendant d’être sans carte, ni « socialiste » selon ce qu’il a dit préalablement à l’élection du maire de Dijon « l’après Poujade ». la vie politique est un long fleuve tranquille dans lequel « nagent » les élus qu’ils soient de gauche caviare ou droite.

  • lecomte le 28 mai 2011 à 16:03

    Cher Monsieur Le Douaron,

    Il me semble que vous mélanger beaucoup de choses dans votre commentaire et que celui-ci n’a rien à voir avec l’article visé. Dijon-sante.fr est strictement apolitique, sans quoi, le Collectif InterAssociatif sur la Santé de Bourgogne que je préside n’aurai jamais envisagé de collaborer. Le fait est que les personnes qui sont prêtes à consacrer de leur temps bénévolement sont toujours les même, et qu’on les retrouve donc dans l’ensemble des mouvements associatifs. Ces personnes y consacrent leur temps bénévolement et parfois aussi leur argent sur des idéaux qu’ils se sont fixés.
    Le sujet évoqué ici n’est nullement la clinique Valmy. Je vous rappel que par ailleurs, l’Hôpital Bocage 2012 (public donc) est le deuxième plus gros chantier hospitalier de France.

    En souhaitant des commentaires plus constructifs pour une meilleures prise en charge des patients.

    Yann Lecomte
    Président
    CISS Bourgogne