Bientôt une épidémie de Rougeole en Bourgogne ?

Par Dr François-André Allaert le 2 mai 2011

Selon l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES)  une véritable épidémie de rougeole est entrain d’apparaître en France avec plus de 3 400 cas notifiés pour les deux premiers mois de l’année 2011 alors qu’en 2006 et 2007, le nombre de cas était d’une quarantaine par an et sans doute ces chiffres sous estiment la réalité…. L’épicentre de l’épidémie se situerait en région Rhône-Alpes aux portes de la Bourgogne qui pourrait bien être prochainement très concernée du fait de la grande contagiosité de cette maladie.

Cette épidémie doit être prise au sérieux car l’analyse des données disponibles montre un triplement du nombre  des enfants de moins de un an qui en sont atteints  et une percée très  importante de la maladie chez les  adolescents et  les adultes jeunes qui représentent un tiers des cas.  Or, comme le souligne  l’INPES c’est principalement dans ces deux tranches d’âge que les complications sont les plus fréquentes et les plus graves.

Contrairement à une idée reçue, la  rougeole n’est en effet pas une maladie bénigne et  38% des cas survenant chez les enfants de moins d’un an et 46% de ceux survenant chez  des adultes de 20 ans sont si sévères qu’ils nécessitent une hospitalisation !

L’apparition de cette épidémie traduit l’échec de la prévention vaccinale non pas du fait de l’inefficacité du vaccin mais de la négligence des personnes à son égard et notamment vis à vis  des rappels. Il convient donc de faire bien vacciner les enfants et de vérifier que les adolescents et jeunes adultes jusqu’à 30 ans ont bien reçu deux doses de vaccins et de faire le rattrapage si nécessaire : une dose pour ceux qui ont déjà reçu une injection de vaccin, deux doses pour ceux qui n’en ont reçu aucune. Regardez votre carnet de vaccination ou si – comme souvent – vous ne savez plus ce qu’il est devenu, aller consulter votre médecin.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *