Des mutuelles de villages en Côte d’Or ?

Par Dr François-André Allaert le 6 janvier 2019

Des mutuelles de villages en Côte d’Or ?

L’initiative a débuté dans le sud de la France et connaît un franc succès en Bretagne sur la base d’un constat : 29% des français ont renoncé à des soins essentiellement pour des raisons financières. A l’origine de ce renoncement, il y a souvent l’absence de mutuelle complémentaire notamment chez les personnes retraitées ou les travailleurs indépendants puisque désormais les salariés en bénéficient dans leurs entreprises. Face à cette situation, dans certains villages et notamment du Finistère comme à Douarnenez, une mutuelle de village a été crée par un accord entre une mutuelle et la municipalité afin que les personnes puissent en bénéficier dans des conditions préférentielles. C’est un peu le même système que ce qui a été fait dans les entreprises mais ce que je trouve bien dans ces initiatives est la recréation d’un lien de proximité un peu dans l’esprit du « consommer local » et des circuits courts. Elles replacent en plus la municipalité comme le premier maillon de la solidarité et le premier rempart contre l’adversité renouant avec l’idée de se regrouper pour mieux se protéger. Face au jacobinisme ambiant et au centralisme bonapartiste, elle renoue ainsi avec une fraternité de territoire qui pourrait, peut-être, s’étendre même à des villes de taille plus importante comme Beaune, Chalon ou celles de la métropole dijonnaise ?

Docteur Bien Public

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • PLANCHE Daniel le 10 janvier 2019 à 18:12

    Il y a 50 ans, on a connu les sociétés de base en mutualité dans les communes, des complémentaires gérées par des bénévoles (le dimanche matin dans le café du village) et à des tarifs attractifs.