La fin du numerus clausus au concours de médecine

Par Dr François-André Allaert le 24 septembre 2018

La fin du numerus clausus au concours de médecine

L’annonce par le président Macron, de la fin du concours de médecine et du numerus clausus fixant à un nombre très restreint les personnes pouvant notamment accéder aux études de médecine est sans aucun doute vécu comme une très bonne nouvelle par les étudiants qui passeront le bac en 2020 et leurs parents ! De quoi d’ailleurs s’interroger pour ceux qui le passent en 2019…. Mais ils pourront toujours se dire que s’ils n’ont pas le concours, il n’y en aura plus quand ils redoubleront !

Par contre on ne connaît pas encore les modalités qui seront mises en place. A priori est écartée le principe d’une licence de santé de 3 ans, au terme de laquelle on s’orienterait vers des masters dont celui ouvrant la voie à la médecine. Cette solution ne serait pas bonne car elle consisterait alors à décaler le goulot d’étranglement à 3 ans avec des conditions de sélection qui laisseraient la porte ouverte à beaucoup moins de transparence dans la sélection que le concours actuel. Bref, le principe du concours disparaît, la prime donnée aux super « cracks » en math et l’exclusion des littéraires pourraient enfin disparaître, mais on ne sait pas encore où on va. On devrait avoir plus de nouvelles à Noel mais d’ici là je conseille à ceux inscrits cette année de bosser très fort ! Tiens au fait on ne sait pas si les recalés des années précédentes pourront reprendre la nouvelle voie des études médicales…. Personnellement je trouve que cela serait bien car être recalé avec 14 de moyenne cela fait rager

Docteur Bien Public

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *