Téléphone et fertilité

Par Dr François-André Allaert le 6 novembre 2016

On s’est beaucoup interrogé sur les risques de l’utilisation des smartphones au niveau du système nerveux central et en particulier sur le risque d’apparition de tumeurs cérébrales. Voici maintenant qu’une autre interrogation apparaît du fait de la localisation du port des smartphones dans la poche du pantalon : l’atteinte à nos organes de procréation!  Une étude parue dans la revue Environnent international portant sur 1492 hommes montre une baisse du taux de fertilité de 8% chez les hommes portant leur smartphone dans la poche par rapport aux autres, avec une baisse du nombre de spermatozoïdes et une diminution de leur vivacité. Si on ajoute ce chiffre au quelques 14% de la population qui est déjà affectée d’une baisse de la fertilité dans les populations masculines occidentales, cela commence à faire beaucoup. Il est cependant  difficile de fonder une véritable opinion sur une étude tant aujourd’hui le nombre de revues se disant  scientifiques se multiplient sur Internet, mais la question posée par les auteurs n’est pas dénuée de fondement. L’exposition des testicules à des ondes électromagnétiques en permanence ne doit sans doute pas être ce qu’il y a de mieux pour elles. Le problème est alors de savoir où mettre le téléphone et face à cette interrogation des sociétés proposent désormais des caleçons anti-ondes … En tous cas, cet article donne une bonne raison aux hommes pour couper plus souvent leur portable mais de là à en faire un moyen de contraception….

 

Source: Environnent International Volume 70, Septembre 2014, Pages 106–112

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *