Sécurité: la santé et l’eau décrétées secteurs militaires stratégiques!

Par Dr François-André Allaert le 3 juillet 2016

La loi de programmation militaire commence à entrer en vigueur dans ce monde où hélas nous devons de plus en plus nous protéger contre des attaques terroristes ou se préparer à devoir faire face à d’éventuels conflits. Dans ce cadre, les systèmes d’information ont une importance particulière car de nombreuses fonctions fondamentales sont désormais automatisées et sous le contrôle de programmes informatiques. Perturber de manière malveillante ces systèmes de contrôle et/ou de régulations peut alors avoir des répercussions importantes et mettre en danger la sécurité des personnes.

Dans ce cadre, les premiers décrets relatifs à la sécurité informatique des opérateurs d’importance vitale viennent de sortir (1er juillet) et les secteurs publics ou privés dont l’activité est jugée stratégique ont été précisés. Il s’agit entre autres des secteurs relatifs aux produits de santé, à la gestion de l’eau et à l’alimentation. Cette prise de conscience est fondamentale et je ne peux que m’en réjouir même si elle fait un peu froid dans le dos. On imagine aisément ce qui se passerait si l’eau du robinet devenait contaminée, si des chaines de production alimentaire étaient souillées ou empoisonnées, ou si des chaines de fabrication de médicaments comportaient des produits à des doses toxiques. De même que se passerait-il si les logiciels contrôlant ces productions étaient brutalement détruits.  Il semble que l’on prenne enfin conscience que sécurité des informations ne veut pas dire seulement confidentialité mais aussi protection de l’intégrité et de la disponibilité des données. Une révolution tardive…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *