Lettre au père Noël de la Santé

Par Dr François-André Allaert le 20 décembre 2015

Il y a des jours où j’ai encore envie de croire au Père Noël et de rêver que la santé publique change. La plupart des messages adressés aux patients sont formulés de manière négative. Ne fais pas ci, ne fais pas ça. Honnêtement, c’est un peu pénible et le médecin est régulièrement dans le rôle du Père Fouettard nous indiquant que si nous ne suivons pas ses conseils nous tomberons malades, voire même nous mourrons et en plus en étant de mauvais citoyens qui coûtent trop chers à la santé et ruinent le pays…

Brrr cela fait froid dans le dos et je ne sais pas si c’est très efficace. Bien sûr il faut faire attention mais pourquoi ne pas présenter les choses sous un jour plus souriant en montrant le bénéfice que nous en éprouverons et notamment l’amélioration de notre qualité de vie au quotidien, actuelle et future. Il faut positiver les messages de santé publique pour donner envie et les adapter à leur cible. Quel est l’intérêt de mettre au régime une vielle dame de 90 ans dont l’alimentation est le dernier plaisir sous prétexte qu’on vient de lui trouver du cholestérol? Alors durant ces fêtes de fin d’année, malades ou en bonne santé, profitez aussi de la vie, de ce qui vous est donné et faites-le partager.

Le pire ennemi de la santé et dont on ne parle pas assez est la perte du plaisir et du goût de vivre et je vous jure que ce fléau fait chaque année des milliers de victimes. Joyeux Noël !

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *