Record de l’espérance de vie pour les françaises, mais pas la meilleure vie !

Par Dr François-André Allaert le 22 avril 2012

Une étude récente vient de montrer que si les françaises détiennent le record de la longévité en Europe avec une espérance de vie de 85 ans, il n’en est pas de même pour l’espérance de vie sans handicap qui n’est guère supérieure à 65 ans et bien inférieure à d’autres pays.

Cette information est fondamentale car elle nous amène à nous interroger sur les objectifs que doivent aujourd’hui poursuivre les recherches médicales. En effet l’objectif est-il de continuer à allonger dans n’importe quelle condition et, hélas, à n’importe quel coût, la durée de vie ou doit-on veiller à maintenir au quotidien le meilleur état de santé – je dirai même de bien être.

Peut-être cette étude met-elle déjà en évidence les conséquences des choix stratégiques réalisés au cours de ces dernières années et qui ont visé a diminuer la prise en charge des petits maux du quotidien qui peu à peu évoluent vers le handicap, lentement mais surement.

C’est le cas par exemple de la maladie veineuse qui déjà ne bénéficie plus du remboursement des veinotoniques et dont le remboursement des bas de compression élastique est de plus en plus limité à un nombre de paires insuffisantes. En Italie, quelques années après les déremboursements, le nombre d’ulcères veineux et de traitement chirurgicaux des varices à considérablement augmenté, suscitant une gêne importante pour les patients, et annulant les éventuels bénéfices économiques qu’avaient réalisés les déremboursements quelques temps auparavant.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *