Le comité de protection des personnes: la pierre angulaire de la sécurité du patient !

Par Guillaume Varinot et Dr François-André Allaert le 24 février 2014

Créé en 1991 par la loi Huriet, le Comité de protection des personnes a depuis une dizaine d’années un rôle central dans la conduite des projets de recherche biomédicale sur l’être humain en France; sa tâche est en effet de s’assurer que ces études respectent diverses mesures visant à assurer la protection des personnes participant à ces recherches. Composé de deux collèges d’experts, ils délibèrent sur la conformité ou non d’un projet de recherche, dont font partis les représentants d’usagers.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *