L’hôpital dans la cité

Par Guillaume Varinot, Dr François-André Allaert et Joris Fournel le 5 mai 2017

Jusqu’à présent, le modèle de santé était axé sur l’hôpital public centripète au cœur du système de santé vers lequel l’ensemble de l’information convergeait vers un flux unidirectionnel allant de la ville vers l’hôpital. Ce modèle est aujourd’hui en bout de course et l’hôpital public s’ouvre vers le monde libéral et bouleverse sa place dans la cité… Un monde en pleine effervescence, entre télémédecine, réorganisation des centres hospitaliers et palmarès des hôpitaux.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • le douaron le 29 septembre 2017 à 14:18

    à écouter et à lire tous les articles sur l’hôpital public on peut croire qu’il faut arrêter cette entité au profit du libéral privé. maintenant , nous patient , il nous faut avoir les portes monnaies gros comme une valise pour que l’on puisse encore se faire soigner. merci à ce nouveau système destructeur des services publics ce à toutes les disciplines de service public : téléphone, eau, électricité, gaz, courrier, transport, santé tout est bon à jeter au profit du privé qui nous plume avec la bénédiction des élus de tous bords à qui rien ne coûte puisque l’eau, le téléphone, l’électricité, le gaz, le transport leur est offert dans leur fonction de président, député, sénateur, président généraux, président départementaux, maire, quant à la santé, des services entiers les attendent en cas de soucis là, pas de manque de personnel, pas de manque de lits et combien payent ils ?
    puisque ce site concerne la santé, pourquoi appelle t on la polyclinique privée de valmy s’appelle hôpital privé ; tous simplement pour tromper l’usager (vieux et âgé) car ils se croiront à l’hôpital seulement, ils seront pressurés en dépassement d’honoraire ; ils ne s’en rendront compte qu’après.