Les médecins sont les plus mal soignés!

Par Dr François-André Allaert le 7 mai 2017

Le Journal International de Médecine vient de réaliser un sondage qui montre que globalement, seulement 27% des médecins ont un médecin traitant, autre qu’eux-mêmes, et que seuls 6% d’entre eux bénéficient d’un suivi médical par un autre médecin.

Résultats de ce phénomène, la majeure partie d’entre eux ne bénéficie pas des mesures de prévention qu’ils préconisent pourtant à leurs propres patients, négligent les signes avant-coureurs de leurs maladies et ne se font soigner que bien plus tard, parfois, un peu trop tard. Au passage, signalons d’ailleurs que les médecins sont les grands oubliés de la médecine du travail que ce soit en ville ou à l’hôpital…

Les raisons de ce comportement sont multiples mais au premier plan d’entre elles, il faut citer un déni de la maladie érigée pratiquement en règle de vie. La maladie, c’est pour les patients, pas pour eux.. Une autre raison c’est la culture dans laquelle les médecins ont été éduqués: on ne s’arrête pas quand on est malade parce qu’il y a des patients à soigner qui ont des problèmes beaucoup plus graves. Et ceci est l’état d’esprit des médecins mais également de la société à leur égard : il a fallu par exemple attendre 2002 pour qu’ils aient droit dans les hôpitaux à une journée de repos après une nuit de garde (avec les risque que cela faisait aussi courir aux patients…).

La nouvelle génération de médecins fait plus attention à elle et a sans doute bien raison.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *